Conall

MENU

Dans le dressing d’Ilaria

Home  |  Last 2 Articles   |  Dans le dressing d’Ilaria

Dans le dressing d’Ilaria

Ilaria, c’est l’accent chantant de l’Italie, l’élégance de Milan, l’amour du vintage et des belles pièces, l’odeur du prosecco mêlée au Chanel number 5, bref c’est du voyage, de la bonne humeur et de la mode, la mode, la mode !
Allez, allez, on vous la présente !

Hello Ilaria, alors qui es-tu ? Oui oui on veut tout savoir de toi !

Je m’appelle Ilaria et j’ai 26 ans. Je vis à Paris depuis 3 ans avec mon copain et mon chat Marcel. La mode et le vintage sont mes plus grandes passions, c’est pour cela que j’ai lancé il y a presque un an Lolita Vintage  une page Instagram où je vends de vêtements vintage que je déniche à Paris et pendant mes voyages.

Et tes petits R roulés, ils viennent d’où ?

Italie, mon accent n’est pas un secret 😉

Comment t’es tu retrouvée à Paris alors ?

Après une aventure en Russie, j’ai décidé de déménager à Paris pour continuer mes études dans la mode. Quelques temps après, j’ai trouvé le boulot de mes rêves… et l’amour !

Chanel, Balenciaga dans ton CV, dis donc que de belles Maisons !

J’ai toujours voulu travailler dans la mode mais je n’aurais jamais pensé pouvoir travailler pour de si belles Maisons en si peu de temps ! J’ai eu beaucoup de chance mais j’ai su aussi saisir les opportunités. Après avoir passé un an chez Chanel, je travaille actuellement chez Balenciaga dans le développement produit.

Qu’est ce qui te plait le plus dans ton job ?

Etre au coeur du produit. J’ai la possibilité de suivre le produit de sa conception au Studio jusqu’au défilé. La recherche des matières selon les inspirations de chaque saison est un des aspects que je préfère !

Comment est née ton amour le vintage ?

Depuis mes souvenirs, j’ai toujours porté des vêtements vintage : au début, je fouillais dans le dressing de ma mère et ma grand-mère, des vraies italiennes passionnées de mode, et dès que j’ai pu accéder à des friperies j’ai commencé à acheter. Je me rappelle que j’en avais tellement marre de m’habiller comme toutes les autres filles, je cherchais toujours la pièce exceptionnelle pour ne pas me fondre dans la masse. J’avoue, ça m’est arrivé plusieurs fois de porter des pièces un peu excentriques…

Et donc, la suite logique, c’est la création de Lolita Vintage ?

Aujourd’hui le vintage c’est la tendance du moment et j’en suis très contente : des pièces uniques, des belles matières e un mode de consommation plus responsable ! J’ai juste profité de la popularité que les vêtements vintage ont en ce moment pour faire pour les autres ce que je fais déjà pour moi : dénicher des pièces exceptionnelles !

Les histoires de tes pièces préférées : ta robe vintage ?

La robe à roses était au début pour Lolita Vintage mais..j’ai craqué et je l’ai gardé pour moi. La matière, la coupe et l’imprimé fleuri, je pouvais pas résister ! Du coup elle est en location, pour me sentir moins coupable 😉
Le sac Gucci en toile monogramme est mon sac préféré en absolue : la taille est parfaite, il va avec tout et il appartenait à ma grand-mère et après à ma mère. J’adore quand de belles pièces peuvent être transmises de génération en génération.

Et sinon, on se demandait, cap ou pas cap de sortir dans la rue avec tes claquettes roses et des socks ? C’est le moment de te demander si le confort prime sur le style ? (en vrai, ya quelques Uggs et Crocks qui trainent dans l’équipe donc no judgment).

Je ne fais pas partie de la team “claquette-chaussette” mais le confort est très important ! On voit tout de suite quand une personne n’est pas confortable dans ses habits.

L’Italie, la France, ton coeur balance ?

Mon coeur a trouvé un équilibre : travail en France et vacances en Italie 😉

Ton mantra au quotidien ?

“Toute occasion manquée est une occasion perdue”. Je me dis toujours qu’au final j’ai rien à perdre, du coup il faut jamais hésiter quand on veut quelque chose et chercher de l’obtenir avec toutes nos forces.

Les femmes entrepreneures qui t’inspirent ?

Marie Dewet, fondatrice de Maison Cléo, Ariane de Béchadet et Camille Gabbi, fondatrices d’Imparfaite Paris, Charlotte Cadé, fondatrice de Selency.

Ce qui fait te lever le matin : ton chat et …?

Oh la la même avec mon chat j’ai du mal, je ne suis pas du tout du matin !

La prochaine pépite que tu souhaite louer ou dénicher ?

Le sac de mes rêves : le Constance d’Hermès !

Le restaurant italien que tu nous recommande à Paris ?

Les meilleures pâtes sont chez Sfizio, un petit resto italien à Saint-Placide et la pizza chez La Fabrica à Alésia.

Et sinon, tu ne serais pas une obsédée par les imprimés fleuris ?

Ouiii j’adore tout ce qui a un imprimé fleuri. Pour cet hiver, je cherche une robe longue style fille de la prairie pour agrandir ma collection d’imprimés fleuris !

Ta définition de la dolce vita ?

Une piscine cachée dans la campagne italienne, un maillot vintage, une bouteille de prosecco et les copains… C’est le portrait de mes dernières vacances !
PREV

La revue de presse de Joséphine #Juillet 2019

WRITTEN BY:

LEAVE A COMMENT